Tuesday, 21 April 2020

La Folie Humaine par Alisonomi

Voilà qu’on était alors à la fin de l’année 2019

Et les pauvres humains se disaient très forts 

Ayant selon eux inventé de grands appareils 

Et toutes sortes d’armes de guerre et de grands avions 

Capables de les transporter aisément sur la lune

Ils se disaient même presque prêts à aller sur mars 


Et des nations se mesureraient sur des frivolités

Certains de la capacité de leurs armes nucléaires 

Et les uns se disaient prêts à oblitérer les autres 

Se vantant de la capacité de leurs têtes nucléaires 

Et l’amitié comme l’inimitié, autour de ces ordures   

Se créait et se faisait comme si l’on possédait l’univers  

 

Alors qu’on passait le temps à former l’armée de l’espace 

On a tous oublié notre vraie place sur la face de l’univers 

Et on investissait des milliards de dollars sur l’arsenal de destruction

Et les chars et les avions de chasse se modifiaient au jour le jour 

Pendant que nos centres hospitaliers et des cliniques s’appauvrissaient  

Et l’argent pour la recherche s’émiettait silencieusement année après année 

 

Et boum, du fin fond du monde, le coronavirus s’est manifesté  

D’une ville peu connue est sorti ce virus à l’apparence impériale 

Qui voyage librement d’une de nos grandes métropoles à l’autre 

Et en oiseau de mauvais orgue, il traine la mort sur son passage 

Et dénonce l’hypocrisie de nos nations et nos civilisations arides

Nous enfermant dans nos maisons alors que des animaux rôdent dans nos villes  


Copyright : Alisonomi2020

 

No comments:

Post a comment