Sunday, 12 January 2020

Baptisés et envoyés, chaussez bien vos mocassins — Alisonomi

Parmi des dessins dans nos belles églises, celui de Maniutenam me parle plus aujourd’hui. Un grand mocassin avec une croix de Jésus au milieu, placé au centre même d’un grand tableau du territoire. Sur ce dessin on peut voir l’étendue d’un territoire immense. 

Ce matin, lors de la procession pour la messe du baptême de Jésus, j’ai médité sur ce tableau.

Et dans l’évangile que nous avons écouté, on nous parlait de Jésus qui s’est rendu au Jourdain auprès de Jean pour se faire baptiser. Une démarche apparemment très absurde pourtant très significative pour notre foi chrétienne. 

Il faut dire que même avant Jésus, les juives se faisaient baptiser. Et, que selon Saint Paul même le passage de la mer rouge était pour le peuple d’Israël une forme de baptême! Ce qui nous affirme que le baptême existait avant Jésus et le christianisme. 

Mais avant le baptême de Jésus, le baptême était exclusivement pour le pardon des péchés. Jean, par exemple, prêchait le baptême de conversion, car les gens allaient vers lui pour se libérer du pêché. 

Mais quand Jésus y arrive, Jean a compris que le baptême ne sera jamais le même. Car, comment celui qui n’avait pas de péché vient pour se faire baptiser

C’est pour ainsi que Jean voulait résister à sa demande, car il ne comprenait pas pourquoi Jésus lui-même se serait pointé au Jourdain.  

Pourquoi Jésus aurait-il donc demandé le baptême

Selon sa propre réponse à Jean, c’était pour accomplir la justice. 

Le baptême de Jésus inaugure alors l’ère de la justice divine, car cela est au cœur du message du Christ. Et le salut ou la rédemption est la manifestation finale de cette justice divine. 

Et dès son baptême, l’évangile nous dit que Dieu atteste de sa divinité par cette affirmation de la filiation divine : 

«Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je trouve ma joie.»

Le baptême de Jésus marque donc le début de son ministère public et son projet du salut (justice). 

En regardant ce mocassin, ce matin, je pensais à Jésus qui est allé trouver Jean au Jourdain. Le dessin nous rappelle, que notre quotidien dans nuitshimit et dans toute l’étendue de notre territoire devrait être animé par ce projet de Justice représenté par la croix de Jésus tracée sur le centre du mocassin. Nous marchons donc dans nos territoires avec Jésus comme notre modèle de justice divine. 

Enfin, que cette fête nous rappelle aussi nos baptêmes. 

Jésus disait à ses apôtres, à celui qui croit, baptisez-le et celui que vous baptisez, envoyez-le.

Nous sommes donc, en même temps, baptisés et envoyés comme missionnaires dans nos différents territoires et milieux de vie. Soyez donc ses témoins dans le monde entier. Chaussez bien donc vos mocassins pour aller annoncer la justice de Jésus dans vos communautés et dans le monde entier.

No comments:

Post a Comment