Wednesday, 22 May 2019

La Rivière Mingan Nous Parle par Alison

Rivière Mingan Plus que jamais, la rivière Mingan ne nous parle autant en dialecte  
Ce voisin inexplicablement silencieux du peuple Innu d’Ekuanitshit
Calme et tranquille au temps de l’hiver comme une mort imminente 
Sans bruit abasourdissant durant tout le temps de l’année déroulante
Mais, toujours grugeant comme le néocapitalisme de l’ère présente 

Il arrive que nous y prêtions souvent nos oreilles bruyantes  
Lorsqu’elle décide de s’offrir une épinette noire en sacrifice
L’emportant sur son dos comme Zarathoustra fut d’un cadavre
Lorsqu’il a surpris des humains enivrés dans leur folie débile  
Et en train de faire le danger et la vanité, un métier quotidien

Il suffit de se rappeler la place qu’occupe cette rivière à saumon 
Qui fut l’un des passages des ancêtres du peuple Innu vers le Nord 
Lorsque l’on voyait dans la réalité humaine la trace de Tshima Manitou
Et que le monde reconnaissait encore bien la place de la pacha maman  
Car cette rivière est d’une précieuse valeur dans notre histoire commune 

Elle abrite aussi le pont de ce passage obligé des Cayens d’Havre St Pierre
Mais sans oublier d’autres habitants de l’est de notre chère Minganie 
Car tous, habitants et visiteurs de notre région, ne peuvent guère s’en passer 
De cette voisin fidèle de notre grand et interminable Fleuve Saint Laurent

Si nous voullions sauver ce passage obligé du saumons vers le Saint-Laurent
Et ce lieu sacré des Innus qui, dans sa sérénité, accueille la chute de ce nom 
Il est certainement temps de penser à la situation du lit de la rivière Mingan 
Qui chaque année comme monnaie courante avance rapidement vers la 138
Avant qu’elle n’engloutisse entièrement une partie cruciale de la route des baleines 

Mais si vous avez déjà une réponse sincère et valide à donner à la génération future 
Lorsqu’ils voudraient comprendre comment nous sommes arrivés à cette caricature 
Ou comment nous sommes-nous mobilisés pour réveiller nos gouvernements endormis  
Qui, au lieu de penser à la protection de notre terre, se bat toujours sur des lois et normes
Oublions donc l’imminence de ce danger quasi paisible qui rôde autour de notre village

No comments:

Post a Comment