Saturday, 21 October 2017

Province Oblate Notre Dame-du-Cap : Message du provincial pour le Dimanche Missionnaire Mondial

Chers confrères,
En ce dimanche où nous célébrons la Mission de l’Église et remercions Dieu pour notre famille apostolique, il est bon de prendre conscience à nouveau que nous sommes tous des missionnaires. Quels que soient notre condition, notre âge ou nos engagements, nous participons non seulement à la vie de Dieu, mais à son Esprit et donc, à la mission qu’il réalise dans le monde actuel. 
Les rencontres régionales dans la province sont presque terminées.  Elles portaient sur notre condition actuelle et les impacts du vieillissement sur notre existence communautaire et missionnaire.  Ces échanges ont été nourris à partir de la lettre que le Père Lougen adressait le 21 mai dernier aux confrères âgés.  Dans chaque milieu, les échanges furent généreux, transparents et authentiques.  Ils ont manifesté la santé de notre confiance mutuelle et notre désir de vivre véritablement comme des frères au coeur même de nos différences et de nos parcours très diversifiés.

Tuesday, 17 October 2017

La Journée de la Veille des Sœurs par l’Esprit à Ekuanitshit

<La Journée de la Veille des Sœurs par l’Esprit à Ekuanitshit Groupe Logo

Aujourd'hui est la journée des Sœurs en Esprit à la communauté d'Ekuanitshit. C'est une journée consacrée aux femmes et filles autochtones disparues ou assassinées. La violence vécue par les femmes et filles autochtones du Canada est une tragédie nationale. La dernière commission nationale constituée pour en enquêter en est une preuve palpable. Nous devons prendre le temps de remercier les familles qui sont notre raison de continuer à réclamer des actions.Cette journée est normalement célébré le 4 Octobre. Une veille peut prendre plusieurs formes, d’un moment de silence à une marche ou un festin communautaire. Tout ce qui importe est que vous preniez un moment le 4 ou autour du 4 octobre pour souligner cette journée.
Nous croyons fermement que les veilles du 4 octobre des sœurs par l’esprit sont des mouvements pour le changement social. Le nombre de veilles du 4 octobre est passé de 11 en 2006 à un impressionnant 216 en 2014. Et que cette année, il y en a eu sûrement d’autres qui se sont rajoutées.
Chaque année donc, des membres de familles touchées par la perte d’un être cher, des membres de communautés autochtones et citoyens inquiets se réunissent le 4 octobre pour la tenue d’une veille en l’honneur de ces femmes et ces filles autochtones disparues ou assassinées. Des veilles sont tenues dans de nombreuses collectivités au Canada et ailleurs dans le monde. Ces rassemblements sont des moyens de sensibilisation et un soutien pour les familles qui pleurent leurs êtres chers. Pour en savoir plus: Veilles du 4 octobre
Ali C. Nnaemeka (mekaalison@gmail.com)
«The truth might be hard to say, painful to bear or even drastic for the truth sayer but still needed to be said». ALISON.