Saturday, 28 March 2015

Un Voyage vers le Monde Ancestral du Peuple Innu

La première année de mon expérience missionnaire au milieu des innus consiste dans l’apprentissage de la langue et de la culture innues. Avec l’aide d’une professeur de la langue innue, (et récemment avec une deuxième), j’ai déjà débuté mes premiers pas dans cette langue riche et belle. Une expérience très significative et pédagogique.
Ce mois de mars, j’ai entamé un aspect important de la culture. Et pour mieux l’initier, on m’a offert d’aller vivre une expérience dans un territoire de chasse. Une décision qu’au départ me laissait avec beaucoup de questionnements et préoccupations.

La semaine de relâche, je suis donc parti avec une famille dans leur territoire de chasse. Nous sommes partis le 2 mars par train pour ce lieu de ressourcement culturel. Et comme j’étais en attente de découvrir ce qu’on entend par le territoire de chasse, ma curiosité s’aiguisait à chaque moment qui m’amenait vers ma destination. Le voyage en train fut vraiment agréable. Avec les paysages pittoresques de la Côte Nord, chaque instant du voyage vers les territoires fut comme un voyage au musée surnaturel.
P3040397
La semaine de relâche, je suis donc parti avec une famille dans leur territoire de chasse. Nous sommes partis le 2 mars par train pour ce lieu de ressourcement culturel. Et comme j’étais en attente de découvrir ce qu’on entend par le territoire de chasse, ma curiosité s’aiguisait à chaque moment qui m’amenait vers ma destination. Le voyage en train fut vraiment agréable. Avec les paysages pittoresques de la Côte Nord, chaque instant du voyage vers les territoires fut comme un voyage au musée surnaturel.
Arrivé à notre destination, j’ai commencé à comprendre peu à peu ce qu’était la vie P3060421des innu d’autres fois.
Il fallait savoir d’abord marcher sur la neige. Et comme j’ai un poids important, je n’avais pratiquement pas de choix que d’utiliser les raquettes. Et n’ayant jamais vu comment les utiliser, il fallait tout de suite commencer l’apprentissage. Avec quelques difficultés initiales, l’apprentissage fut rapide et amusant. Et comme novice que j’étais dans le territoire de chasse, il m’a fallu pratiquement tout apprendre. Apprendre à attiser le feu pour le chauffage, apprendre à creuser le trou dans un lac gelé pour trouver de l’eau à boire, apprendre à conduire la motoneige, à se réveiller en pleine nuit pour assurer que le feu du chauffage ne s’éteigne pas, apprendre à suivre le sentier pour ne pas tomber dans un trou couvert de neige. Bref, apprendre à vivre comme ont vécu les innus d’autrefois dans le bois. Chacune de ces expériences fut un voyage vers le monde culturel innu.
Heureusement que l’expérience au territoire de chasse n’est pas seulement faite d’apprentissage mais aussi de fêtes car chaque jour était embelli par le changement d’aspect et de goût gastronomique. Des nouveaux repas traditionnels innus apparaissaient au menu quotidien. On évoluait du repas à la perdrix à celui du lièvre et puis au caribou successivement.
Et donc avec M. Zacharie et Mme Céline Bellefleur, deux personnes de ressources en langue et culture innues, j’ai débuté mon voyage culturel dans cette terre ancestrale de ma communauté de mission.

Ali Nnaemeka O.M.I

No comments:

Post a Comment